Philippe Poutou

Interpelle le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste sur ses priorités pour la jeunesse !

La mise en protection sociale des jeunes

Prendre en compte nos besoins en tant qu’étudiant-e-s dans le calcul des bourses et non la situation fiscale de nos parents
Augmenter le montant des bourses afin qu’elles soient suffisantes pour vivre
Garantir le versement des bourses à dates fixes pour l’ensemble des étudiant-e-s
Construire de nouveaux logements CROUS pour permettre à plus d’étudiant-e-s d’y avoir accès
Ouvrir le système de bourse à tou-te-s les étudiant-e-s, sans distinction de nationalité
Créer un « pass culture » pour avoir accès à la culture à prix réduit (théâtre, concert, musée, cinéma …)
Mettre en place un demi-tarif jeune dans les transports en commun dans toutes les villes universitaires afin de pouvoir se déplacer à moindre coût
Ouvrir les minimas sociaux (RSA) aux moins de 25 ans pour mettre fin au bizutage social que nous connaissons

Le droit à un diplôme pour tou-te-s

Se battre contre toutes formes de sélection à l’entrée de l’université en garantissant l’accès des jeunes à un enseignement supérieur de qualité et de proximité
Mettre en place un véritable service public d’orientation pour améliorer la transition entre le lycée et l’université
Changer l’université pour garantir une spécialisation progressive et ouverte sur différentes méthodes d’apprentissage à travers la pluridisciplinarité
Garantir le droit à l’ensemble des étudiant-e-s titulaires d’une licence de continuer leurs études en master
Augmenter le nombre de places en BTS et IUT afin de garantir à chaque bachelier-e professionnel-le et technologique d’y avoir accès si il ou elle en fait la demande
Garantir un financement à la hauteur des besoins des universités pour garantir de bonnes conditions d’études, quelle que soit la filière
Augmenter le nombre d’enseignants pour garantir un meilleur encadrement

Bataille de société

Faire adopter dans chaque établissement une charte de l’égalité pour lutter contre tous les comportements discriminants (sexisme, racisme … )
Mettre en place de récépissé du contrôle d’identité pour mettre fin au contrôle au faciès
Reformer nos enseignements pour lutter contre les discriminations en y incorporant les « gender studies » ou les « African Studies »
Faire de nos établissements d’enseignement supérieur un levier de bataille écologiste
Mise en place d’une Europe de l’éducation qui se fasse à travers une harmonisation vers le haut des droits étudiants et un droit à la mobilité pour toutes et tous